Chronologie

1983 : Le SES, projet pilote de l'Association des chambres de commerce et d'industrie allemandes (DIHK, à l'époque DIHT), est fondé. La première intervention d'experts à l'étranger a lieu au Brésil.

1985 : Le SES devient une GmbH (une SARL de droit allemand) et une société d'intérêt public. Les premiers actionnaires sont la DIHK, la Fédération des industries allemandes (BDI) et le Cercle des mécènes Carl Duisberg (CDF).

1990 : La première intervention d'experts en Allemagne a lieu en Thuringe (ex-RDA).

1992 : La Fédération centrale de l'artisanat allemand (ZDH) devient le quatrième actionnaire du SES.

2002 : La Confédération des associations patronales (BDA) remplace le CDF et devient à son tour quatrième actionnaire du SES.

2003 : La Fondation SES voit le jour. La BDA, la BDI, la DIHK et la ZDH transfèrent leurs parts de la société SES GmbH à la Fondation. Depuis, cette dernière est l'unique actionnaire de la SES GmbH.

2006 : Le programme éducatif « Un nouvel élan pour les élèves » est mis en place.

2008 : L'initiative VerA de lutte contre l'abandon scolaire est mise en place.

2009 : Le SES est lauréat du concours « 365 lieux au pays des idées ».

2012 : Le SES est lauréat du concours « L'Allemagne – Pays de la longue vie ».

2014 : Le SES reçoit le Prix Otto Mühlschlegel de la Fondation Robert Bosch.

2015 : Des projets pour aider les jeunes migrants ou réfugiés à s'intégrer sont mis en place.

2017 : Le SES fonde le Weltdienst 30+ (« Service mondial 30+ ») destiné aux experts et aux cadres en congé professionnel.